Tout voyage, tout pèlerinage a-t-il un autre but que la connaissance de soi ?
Celui qui chemine vers d'autres territoires ne fait-il pas avant tout un voyage sur lui-même ?